LE CLEAN

Et cet orange... quel genre d'orange est cet orange?

Le Clean Language a été conçu au début des années 80 par David Grove, psychothérapeute Néo-Zélandais d'origine Maori. Par sa pratique quotidienne, David Grove remarque que le client décrit ses symptômes par des métaphores. Il développe alors 8 à 9 questions simples, dans lesquelles il reprend les « propres » mots du client. La perception du traumatisme commence alors à changer. Reconnu par ses pairs pour ses résultats, notamment pour les personnes souffrant de stress post traumatique, sa notoriété l’amène à rencontrer James Lowley et Penny Tompkins. Venant du milieu de la PNL, ces derniers modélisent sa méthode qu’il avait développée de façon intuitive : La modélisation symbolique « est un processus systémique intégrateur. Elle utilise le Clean Language, les métaphores du client et la modélisation. La modélisation est la méthodologie, les métaphores sont le matériau et le Clean Language est l’outil ».

Aujourd’hui, le Clean Language s’adresse à tout métier d’accompagnement (coachs, responsables RH, gestionnaires, enseignants, formateurs, intervenants…)

Bogena Pieskiewicz , élève de David Grove et formatrice à Montréal, a écrit le premier livre « Manuel de Clean Coaching » en français. « En Clean Coaching, la métaphore personnelle fournit la matière pour explorer le processus de pensée et permettre au client d’ouvrir une fenêtre sur son monde intérieur.  Le client est entraîné par le facilitateur à développer sa métaphore personnelle pour y récolter les informations dont il a besoin pour trouver ses propres conclusions et construire ses solutions ». (PIESKIEWICZ Bogena, Manuel de Clean Coaching, Paris, InterÉditions 2015, p.13).

En quoi le Clean Coaching est-il différent?

  • la neutralité du « facilitateur » coach,

  • la créativité, penser différemment

  • le respect de l’univers du client,

  • permettre au client de donner du sens à ce qu’il vit,

  • le minimalisme de la méthode,

  • l’efficacité dans les résultats

Crédit Site Internet : Carole Hardy + Roch Landry

Crédit photo fond d'écran : Joanna Kosinska

  • Facebook App Icon